Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

coupe de france 2007

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Coupe -> coupe de france
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gab
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 100

MessagePosté le: Mer 16 Mai - 17:34 (2007)    Sujet du message: coupe de france 2007 Répondre en citant

Sochaux, 70 ans après



Après être revenu deux fois au score, le FC Sochaux-Montbéliard a décroché, ce samedi, la seconde Coupe de France de son histoire, après celle de 1937. Les Sochaliens ont dominé les Marseillais lors de la séance de tirs au but (2-2, 5 tab à 4).

La 89ème Coupe de France, était la convoitise, lors d'une finale inédite, de Marseille et Sochaux, les deuxième et cinquième de la Ligue 1 Orange. Battu l'an passé à ce même stade de la compétition par le rival parisien (1-2), le club phocéen, auteur d'une série impressionnante de cinq victoires consécutives toutes compétitions confondues, courait toujours après son premier trophée depuis la Ligue des Champions 1993. Le challenger sochalien, défait au Vélodrome il y a douze jours (4-2), devait donc sortir le grand jeu pour honorer ses anciens de 1937, les seuls à avoir ramené la Coupe dans le Doubs...

Cissé plus réaliste que Grax
Depuis, les Franc-Comtois étaient parvenus trois fois en finale (1959, 1967 et 1988). Pour autant d'échecs. Les jeunes Lionceaux, lauréats de la Coupe Gambardella en lever de rideau, avaient montré la voie à suivre aux hommes d'Alain Perrin. Mais, c'est Marseille, qui trouvait le chemin des filets sur sa première occasion. Idéalement servi par le néo-international Nasri, Cissé fusillait Richert d'un coup de boule ravageur (1-0, 4e). Malgré cette entame de match catastrophique, Sochaux réagissait rapidement par son buteur, Grax. L'ancien Monégasque résistait à Zubar et tentait un lob quasi-parfait sur Carasso. Quasi puisque le cuir finissait sur la transversale (9e). Le rythme de la partie devenait alors complètement échevelé. Nasri mettait à nouveau à contribution le dernier rempart doubiste d'une frappe du gauche à ras de terre (12e), avant une réplique de Leroy (30e). Le club de Montbéliard rentrait aux vestiaires avec le sentiment d'avoir manqué le premier acte.

Dagano réplique
A la mi-temps, Alain Perrin avait sans doute remonté les bretelles de ses joueurs. Cela se ressentait d'entrée de deuxième période. Leroy tentait tout d'abord un ciseau retourné à l'entrée de la surface (46e), puis trouvait Carasso sur une volée du gauche (55e). Marseille reculait inexorablement. Pour mieux contrer. Niang, après un festival sur le côté droit, déclenchait une lourde frappe du droit. Richert sortait le grand jeu (61e). Au moment où les joueurs de la Canebière reprenaient le monopole du cuir, Leroy, le meilleur sochalien sur le rectangle vert, déposait son ballon pour la tête décroisée de Dagano. Le Burkinabé remettait les deux équipes à égalité (1-1, 67e). Malgré une dernière tentative, trop enlevée de Nasri (75e), les 22 acteurs devaient finalement disputés la prolongation.

Le Tallec répond à Cissé
La fatigue était évidente dans les deux camps. Albert Emon faisait notamment entrer Maoulida. Le natif de Mayotte se signalait immédiatement en centrant dans les six mètres pour Cissé. Le buteur aux cheveux peroxydés ne ratait pas l'occasion et catapultait la sphère dans la lucarne de Richert (2-1, 98e). Sochaux jetait ses dernières forces dans la bataille. Carasso sauvait les siens sur un coup franc de Ziani (100e), mais devait s'incliner sur une tête piquée de Le Tallec, bien servi par le meneur de jeu algérien dans les ultimes minutes de la rencontre (2-2, 118e).

Richert, le héros
La décision devait se faire lors de la séance de tirs au but. Richert, dans le costume du héros, stoppait les frappes de Maoulida et Zubar, donnant la seconde Coupe de France à son club. Sochaux obtenait ainsi son ticket européen et réalisait même le doublé Coupe Gambardella-Coupe de France, comme les Verts de Saint-Etienne en 1970 ! Marseille, de son côté, s'inclinait pour la deuxième année consécutive en finale.

Jérôme Leroy (milieu offensif de Sochaux au micro de France 2) : "J'avais perdu la Coupe de France en 2003 (avec le Paris SG). Cette fois-ci, je la gagne. On n'était pas favoris. On a eu beaucoup de mal à entrer dans le match. Mais même après avoir pris le 2e but, on n'a pas lâché."

Teddy Richert (gardien de Sochaux au micro de France 2) : "Le plus dur était de revenir à la marque. Après, les penalties, c'est la loterie. C'est extraordinaire pour le club, pour toute la région. C'est cela l'essentiel. "

Alain Perrin (entraîneur de Sochaux au micro de France 2) : "Mes joueurs ont montré un esprit admirable pour revenir deux fois à la marque. On a rien lâché. C'est magnifique pour le club de réaliser le doublé !"
_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Mai - 17:34 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Coupe -> coupe de france Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com